05 février 2007

Les poissons gigotent

Pour l'instant d'un mois, vos valeureux voyageurs se sont transformes en vacanciers, histoire de se reposer un peu (c'est dur tous ces voyages) et de se faire bronzer les tatouages (ben non maman, inquiete toi pas, ma peau est encore vierge!).

Cette "aventure" a en fait commence au tout debut de notre voyage, il y a deja 5 mois, alors que nous etions encore jeunes et innocents. Nos pas nous avaient amenes (ou etait-ce un tuk-tuk???) dans un TAT. L'acronyme s'ignifie en fait "Tourism Authority of Thailand", mais toutes les agences de touristes, meme celles qui ne se respectent pas, l'utilisent pour se donner un air officiel. Comme des vrais touristes, nous en sommes ressortis avec un mois de reservations tout prevu dans le sud.

Note pour le futur voyageur: il n'est pas necessaire de rien reserver d'avance, meme si c'est "la haute saison" ou "beaucoup plus simple". En effet, nous avons probablement paye deux fois plus cher et surtout, nous avons perdu notre liberte de voyageurs independants.

Cela dit, nous avons quand meme reussi a tourner la situation a notre avantage. Du point de vue culturel, au lieu d'observer des buddhas et des Akhas, nous avons fait une etude sociologique sur les vacanciers. Nous en avons denombres trois especes: les bruns, les blancs et les rouges.

Voulant eviter de faire partie des rouges, nous avons donc tente de nous cacher du soleil, au plus profond des mers. Eh oui, mesdames et messieurs, vos fideles sont maintenants des plongeurs "avances" avec plus d'une dizaine de plongees dans la mer Andaman.

Les paysages aquatiques sont merveilleux dans cette region du globe, plus pricipalement autour de l'ile de Phi Phi (prononcer pipi). Partout, on peut y observer plusieurs especes, du "Nemo" jusqu'au requin leopard en passant par des murenes, des tortues de mer, des poissons lions, des poissons perroquets, des poissons anges, des barracudas, des crevettes, des limaces, etc. Le site de "Anemone Reef" est particulierement interessant pour la diversite de ses coraux... et de ses anemones, bien sur!

Une de nos plongees preferees a ete sur l'epave du King Cruiser, un traversier japonais qui a echoue a 30m de profondeur. Le courrant y etait assez fort, la visilite reduite, mais la sensation d'explorer un vestige humain pris en otage par les bancs de poissons etait fascinante.

En dehors de l'eau, en plus de beaucoup de lecture et de farniente, nous avons reussi a occuper nos temps libres en explorant les iles armes d'un kayak, de masques et de tubas. Eh oui, Genevieve est en voie de devenir une sportive! Elle a pagaye presque tout le temps avec entrain!

Forts de ce mois de vacances, nous sommes maintenant prets a reprendre la route pour vivre la derniere etape de notre periple en Asie du Sud-Est: la Malaisie. On y prevoit jungle, alpinisme et plongee. A suivre...

5 commentaires:

Anonyme a dit...

Wow! Un mois de vacance en vacance! C'est le fun ça! C'est toujours un plaisir de vous lire. J'espère que vous trippez en masse. C'est un moment sublime, où le temps s'arrête au présent, qui du moment est le pouvoir absolu sur le passé et le futur qui sont sans issue au présent.

Amusez-vous bien ... right now. Sautez partout pour nous, qui sommes en train de vous lire et je vous promet une danse fucké juste pour le fun.

À bientôt!

Dominic Légaré

Francine a dit...

Les poissons gigotent...
C'est drôle, j'aurais plutôt pensé à cette autre chanson de Passe-Partout, une que Xavier affectionne particulièrement:
Y'a tant de choses à voir
Que j'en crois pas mes yeux
Tant de choses à entendre
Entendre, c'est un jeu
Tant de choses à sentir
Mon nez fait ce qu'il peut...
Le monde est merveilleux!
Vos dernières photos correspondent plus à l'idée que je me fais de "vacances": piscines, plages avec sable fin, plongée...
Continuez à nous prêter vos lunettes pour voir ce magnifique coin de terre. Évitez les tatouages!
Bisous!
Francine

Cath a dit...

J'ai manque ca! bouhhhhhhhh.... se flagelle et pleure et grince des dents et se demande bien pourquoi c'est si cher d'aller dans un pays si pres!
Bisoux, on a commente sur vos photos.

Anonyme a dit...

Salut les enfants.

Quel plaisir de vous voir heureux. Amusez-vous bien et emmagasinez plein de souvenirs dans votre tête et surtout dans votre coeur.

C'est magnifique dans ce coin de Thailande. Nous irons sûrement un jour. Pas sûr que nous ferons de la plongée.

J'ai bien hâte que vous reveniez nous préparer de petits plats délicieux appris là-bas.

Je vous aime. Amusez-vous.

Lucien

Marc, celui qui n'aime pas les voyages a dit...

Bon, je sais, je suis en retard sur les nouvelles. Et probablement que personne ne lira jamais ce commentaire, puisque l'entrée de blog a été faite il y a trop longtemps. Mais il ne sera pas dit que j'ai manqué une occasion de publier mon opinion sur Internet, pour le plus grand plaisir de tous mes deux admirateurs et de la foule d'autres personnes qui s'en contrefoutent éperduement.

Alors comme ça, en ayant assez de terroriser les Orientaux avec vos coutumes barbares de Canadiens (comme s'embrasser avec la langue, ouache), vous avez décidé de vous en prendre aux poissons et, pis encore, aux coraux. Les poissons, eux, peuvent se sauver, au moins, tandis que les pauvres coraux sont pas mal, comment dirais-je, stationnaires. Pas très bon, sur le plan évolutif, ça. Ils peuvent bien être en voie d'extinction. À moins que ce soit le stade ultime de l'évolution. Si vous remarquez, les humains se dirigent lentement vers ce dénouement : plus ça va, plus les gens sont obèses et moins ils peuvent se déplacer. D'ici quelques siècles, nous allons être des gros amas de gras qui vont abriter une foule de petites espèces exotiques et Greenpeace va faire des manifestations pour nous protéger.

Vous pouvez dire que je suis craqué, moi j'appelle ça être visionnaire. Et imaginez, votre fonction publique est remplie de personnes comme moi...